Franchement, vous les Camerounais là, vous m’amusez hein ! Vous croyez que vous pouvez me faire partir comme ca d’Etoudi ? Non, mais franchement, vous aimez m’énerver hein !A cause de vous, j’ai dû écouter mes vacances. Et voilà que Mboua Massock, Ekane et Kah Walla décident de jeter les enfants d’autrui dans la rue pour me chasser.

Quand je prenais mon pouvoir en 1982, dites moi un peu, vous étiez où ?

Quand Ahidjo et ses amis ont voulu me faire le coup d’Etat en 1984, vous étiez où ?

Quand Fru Ndi a failli gagner les élections en 1992, vous étiez où ?

Quand les apprentis sorciers ont failli me faire peur en 2008, vous étiez où ?

Aujourd’hui, vous pensez que vous allez me chasser d’Etoudi…Vous m’amusez hein.

Et toi, Mboua Massock là. Je t’avertis d’abord. Tu commences à m’énerver mal mauvais. C’est toi qui cries toujours et qui fait que les gens entrent dans la rue. En 92, ton nom était là. En 2008, ton nom était là. Et en 2011, ton nom est toujours là. Tu n’as pas réussi jusque là, mais tu ne te fatigues pas. Non, franchement, tu commences à beaucoup m’énerver même.

Quant aux autres là, on les connait. Les jeunes qui voulez les suivre là, c’est des grosses bouches qui ne font rien. Même la Kah Walla là, au lieu de suivre ses business, elle vient craner qu’elle peut être présidente du Cameroun. Quel Cameroun ? L’affaire que je vais donner à Frank là…Non, franchement vous m’amusez. Heureusement que les jeunes gars là savent quoi faire. Je ris encore…Vous avez vu la vidéo. Elle a essayé de faire la brave sous les jets d’eau…après ca, elle a commencé à fuir comme un lapin…ha ha ha ha ha…c’est amusant hein.

Au lei d’allre prendre exemple sur Fru Ndi avec qui ont se voit partout. On discute. On regarde les belles vaches ensemble. Il dit même à Chantoux de toucher certaines. C’est ca l’opposition. C’est comme ca qu’on fait la politique. Vous avez déjà entendu que je l’ai fouetté depuis les années 93 ? Regardez les Hilaire Kamga, Les Ndam Njoya…C’est comme ca. Allez vous inscrire sur les listes électorales pour 2011. Et si vous réussissez à me battre avec mon ELECAM, là je saurais que vous êtes forts !

Vous pensez que la diaspora là peut faire quoi. N’est ce pas Nitcheu voulait jeter les tomates sur moi à Paris. Ca a donné quoi ? Vous avez bavardé sur mes biens en Europe. Vous croyez qu’on va me faire quoi ? Avec vos journalistes irresponsables qui parlent de ce qu’il ne connaissent pas là. Vous croyez que c’est ca qui va m’empêcher d’avoir mes choses. Après 27 ans, vous pensez que je devais être pauvre. Ou que je devais dormir dans les hôtels de 1000 euros la nuit…Méfiez vous hein..Votre diaspora là, ils ne vous disent même pas la vérité. Moi je suis en suisse tout le temps…on se connait…on connait la vie qu’il y’a là bas. Pourquoi ils ne quittent pas pour rentrer…Ils veulent seulement que ce soit moi qui reste au Cameroun….Min nal mi !

Et les autres jeunes qui veulent suivre là. Vous voyez les photos de tous ceux que j’ai déjà fini là et vous n’avez pas peur…Vous n’avez pas vu comment la police sait tabasser les gens qui marchent contre moi…Non, si vous ne savez pas comment ca marche. Laissez moi vous le rappeler. Tu bouges, je te fouette ! J’ai formé le BIR pour ca. Et comme les enfants manquent de travail, j’ai déjà donné mon OK pour qu’ils s’occupent de toux ceux qui veulent faire le moindre geste. Les vidéos que vous mettez sur internet vont être un jeu d’enfant à côté de ce que vous allez subir !

Le Cameroun, ce n’est pas la Tunisie. Ce n’est pas l’Egypte. Ce n’est pas la Lybie. Ici, c’est moi qui commande et force reviendra à l’aloi. Veut ou pas. Moi je ne blague pas. Vous amusez, on brûle tout en commençant par chacun de vous puisque vous voulez faire le désordre. Moi même là, je suis plus désordonné que vous.

Espèces d’apprentis sorciers !

Rentrez chez vous et que j’entende encore que quelqu’un a osé manifesté contre moi. Vous allez me sentir !

Mouf dé vous-même !

Publicités