Chuuutttt. Je n’ai rien dit. C’est juste que je ne savais pas quel titre mettre pour qu’on n’enlève pas mon blog aujourd’hui même. Donc, avec ca comme titre….hé hé hé…mon blog va rester en ligne alors que j’ai abordé le sujet de l’homosexualité sous un angle non partisan…enfin, je l’espère.Parce que vous savez, aujourd’hui, cette affaire d’homosexualité devient vraiment bizarre. Il y a de cela quelques années, on ne connaissait pas vraiment ca chez nous. Donc, tu pouvais toi être homosexuel ta chose, personne n’en savait rien parce que ca ne faisait pas partie de la vie quotidienne. Même si ton ami venait dormir dans ta chambre, vous pouviez faire tous les kamasutra homosexuels possibles, personne ne devait se douter de rien. Aujourd’hui, si tu dors avec ton ami dans une même chambre juste pour lui donner un coup de main..tu es capable de venir trouver la police à ta porte.
Pourtant, l’affaire a commencé bizarrement. Il paraît que ce sont des diplomates étrangers qui ont commencé à populariser. Tu donnes ton derrière, ils te donnent l’argent. Puis le visa. Bien évidemment, la question n’était pas de savoir si tu as une tendance homosexuelle, mais si l’argent qu’on va te donner là vaut la peine que tu baisses le pantalon. Et beaucoup de virils hétéros n’ont pas hésité alors jusqu’à ce que certains pour des raisons que eux seuls connaissent, commencent à divulguer les secrets dehors. Je n’en sais rien oooo, c’est ce qu’on m’a aussi dit.
Bon, jusque là, il n’y avait juste que l’homosexualité les gens imaginaient. Un gros mot à ne pas prononcer. Un sujet tabou et de honte. Mais l’affaire là était encore un peu lointaine. Ce n’était pas un sujet de discussion en tant que tel. Jusqu’à ce que la rumeur des sectes commencent alors à effrayer vraiment. Il paraît que pour se faire nommer, il fallait passer à table. Pour avoir de l’argent…pour avoir un concours…pour tout ce qui était important…Sans compter que de l’autre côté, quelques prêtres aggravaient la situation avec leur affaire de pédophilie….Voilà donc comment toute la société s’est braqué définitivement contre une chose dont le rejet était jusque là purement dans les papiers de la loi, avec assez peu de cas de délit signalé en tant que tel. Se faire baiser par un autre homme comme passe-droit, voilà qui semblait bien injuste pour les pauvres qui préféraient que ca se passe entre personnes de sexe différents. Ne me demandez pas pourquoi, il paraît que c’était plus acceptable pour leur morale.
Entre temps, avec les échanges et les voyages à l’Étranger, l’homosexuel est entré dans la réalité de quelques camerounais qui ont décidé d’en faire un choix. Je ne vais pas moi entrer dans les explications scientifiques pour savoir si c’est normal ou pas. Freudien comme je suis, ma position étonnerait plus d’un. Toujours est-il que quelques compatriotes aujourd’hui sont homosexuels au delà des prébendes et de ce que ca peut rapporter financièrement et c’est un fait.
Puis voilà que la presse camerounaise décide de s’y mettre. Une vraie chasse à l’homosexuel. Je vous assure, il fallait prier pour que son nom ne se retrouve pas dans les fameuses listes des homosexuels qui ont alors circulé pendant un bon moment. On a même vu un ministre de la République pleurer en public parce qu’on l’avait traité d’homosexuel…
Depuis donc, les lobbies homosexuels ont décidé de passer à l’offensive. En s’appuyant dans un premier temps sur les mouvements homosexuels étrangers, puis sur les homosexuels de la diaspora. Je me souviens encore de ce gros dossier d’un homosexuel camerounais vivant en France qui avait fait tabac dans un magazine de Yaoundé. Et plus récemment, Mama Alice a décidé de prendre le devant de la scène : « Vous ne voulez pas qu’on parle de ca hein…Moi je vais parler et je vais défendre l’affaire là ! ». et la voilà qui s’appuyant sur Popol qui demandait qu’on laisse la vie sexuelle des gens tranquilles qui est devenue la reine de la cause homosexuelle.

Aujourd’hui, on ne sait plus sur quel pied danser. Tu dis que l’homosexualité, chacun doit faire comme il veut…on te brûle de malédictions. Tu dis que ce n’est pas bien, on te brûle de malédictions. Le rapport de force est entrain de se faire entre une société qui ne veut majoritairement pas de ca comme valeur et un lobby qui se fait de plus en plus fort pour défendre ce qu’il perçoit comme ses droits. Le premier s’appuie sur une acceptation générale de la socité, le second sur les financements de l’union européenne et l’appui de quelques militants dont on ne peut pas dire qu’ils manquent de courage.

Je continue de me demander où est la vérité dans cette affaire. C’est en constatant ce matin que le blog de mon ami Sismondi était hors ligne que je me suis décidé à écrire. Parce que c’est inquiétant. Le gars avait osé critiqué le financement de l’union européenne à l’association de défense des homosexuels de Ma Alice au Cameroun. Seumo aussi a vu son site hors jeu sous la pression des homosexuels pour les mêmes raisons…Et même moi là, je ne sais pas si mon blog sera en ligne demain matin. Après le règne de l’intolérance contre les homosexuels, voici que vient celui de l’intolérance des homosexuels…Un vrai bras de fer où la pensée libre semble ne plus avoir sa place.

En tout cas, les valeurs s’envolent et changent. Et le débat sur l’homosexualité me semble poser le problème des valeurs sociétales en rapport avec les désirs individuels…Comme en France pour le voile et la Burqa…Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi l’un des débats est plus important que l’autre et pourquoi l’un relève des droits de l’homme et l’autre des valeurs d’une Nation. Mais je pense que dans la construction d’une Nation, ces débats doivent se poser et se trancher définitivement afin qu’enfin…on ne soit pas menacé des deux côtés. Sur l’homosexualité, il est temps qu’un débat se fasse par la société et qui soit tranché par des lois actuelles auxquelles tout le monde sera soumis définitivement, qu’elles soient favorables ou pas à l’homosexualité.

Sinon Ma Alice, tu es toi même témoin que je n’ai pas attaqué tes gens non, surtout que certains sont nos amis et connaissances….donc, laissez mon blog tranquillé oooo… Je n’ai moi rien dit de mauvais contre personne. Et pour les commentaires homophobes ou anti-homophobes, désolé, ils seront bloqués.

Publicités