Franchement, j’avais déjà moi décidé de regarder encore les affaires là comme on regarde un film à la télé. Tellement, le désespoir de toutes ces années d’espérance et d’actions vaines m’ont laissé dans l’insouciance. Tous les gens qui disent qu’ils veulent aller à Etoudi là m’ont convaincu par A+B qu’en fin de compte, ils étaient à peu près blanc bonnet, bonnet blanc jusqu’à ce que je découvre quelques profils politiques qui me semblent dignes d’intérêt.Tout a commencé avec un premier sur lequel j’avais commencé à m’interroger. Le Sieur Milla Assouté. Avec son affaire des modernistes, il avait eu l’air cool. C’est vrai que j’ai wanda sur son dossier de candidature rejeté en 2007. Noooon, quand même…Comment un futur président de la République avait pu faire preuve d’inadvertance dans cette phase du combat…C’est vrai que le gars avait crié sur tous les toits que le pouvoir l’avais mis de côté…mais quand même…on sait bien qu’il avait donné une faille au pouvoir pour le faire et je trouvais ca, « pas très professionnel » politiquement parlant. Mais bon, après les élections là, il est resté l’un des noms que j’ai vu en permanence quand les Fru Ndi, Ndam Njoya et consors m’avait habitué à des apparitions sporadiques, le temps d’une élection ou d’une émission télé. J’ai quand même vu quelqu’un de présent et ca m’a fait chaud au cœur. Mais après avoir parcouru sa « vision » politique, si je puis me permettre cette expression, je me suis dis que la copie était à réviser et finalement, je l’ai classé… « un peu au dessus de la mêlée..mais pas encore convaincue ».

Ensuite, un autre nom est sorti comme ca qui a commencé à faire le boucan des camerounais là. Vous connaissez le boucan là non ? Bavardage sur camer.be, articles dans la presse, annonces de candidatures, etc…Je me suis dis au début que le Vincent Fouda là était lui aussi un autre guignol…surtout que je trouvais des histoires bizarres et assez basses entre lui et des journalistes et autres…franchement, je n’imagine pas que celui pour qui je vais me lancer à l’eau discute de l’hébergement qu’il a donné à quelqu’un ou ce genre de choses…mais après tout…je me suis retrouvée un peu. Le candidat là est là. Il réagit comme il peut, il est présent sur le net, en plus il soutient Gbagbo…même si sur le terrain, je ne connais pas des gens qui le connaissent…en tout cas, son visage était nouveau et c’était déjà une consolation…Mais après avoir eu des éléments de son programme…mon verdict est encore tombé net : « nouvelle génération, bonne chose…mais pas du tout convaincue et faible probabilité d’être un jour convaincue ».

Je me suis alors dit que l’affaire là allait vraiment reprendre la même route. Le seul candidat auquel j’ai toujours cru, Garga Haman Adji est depuis longtemps hors jeu. Il me semble complètement d’une autre époque maintenant et là, personne n’émerge.  Les Ekani et Mackit qui boivent à l’eau du nationalisme pur des vrais pères de la Nation camerounaise, j’ai l’impression de les avoir déjà beaucoup trop vu pour rien…J’ai donc commencé à conclure que Popol allait droit au but vers son 90% et le Cameroun droit vers « il n’y a rien eu ». Mboua Massock est un bon mobilisateur, mais je pense que lui même il sait qu’il ne peut pas être président…Je le suivrais dès qu’il sifflera pour marcher…mais j’aimerais juste ne marcher qu’avec lui…si cette marche aboutit…j’avoue que je souhaite que quelqu’un de plus intéressant puisse continuer ensuite. Quant à l’offre orange…je me demande souvent où Hilaire Kamga prend ses machins et sa naïveté….En tout cas il est mieux qu’un certain Issa Tchiroma qui est pour moi la plus parfaite et la plus réussie représentation de la politique du ventre. Et je ne parle pas des Hogbe Nlend, policitiens des élections présidentielles…et de toux ceux là qui apparaissent et disparaissent plus vite que bip bip (j’espère que vous n’allez pas faire le sacrilège de ne pas connaitre Road Runner..le dessin animé…).

Et puis, j’ai commencé à découvrir quelqu’un qui était déjà sur la scène politique et qui me semblait un vrai outsider jusque-là : le Dr Louis Tobie Mbida. Bon, j’avais déjà connu les Assoute et Fouda..Donc, je me disais que c’était la même chose…Mais là…j’ai du me rendre compte que ce n’était pas le cas. Il a attiré mon attention et mon admiration…et j’ai commencé à me demander si ce n’était pas le moment de faire le grand pont et d’apporter ma part dans un engagement politique. Ses idées me semblent réalistes, concrètes, actuelles et possibles. Et l’homme me semble sérieux et possédant une vraie culture politique…En plus, tant au Cameroun qu’à l’Étranger, il a une vraie base même si elle n’est pas extraordinaire. Et sa vision politique est cohérente et logique….J’ai donc commencé à me frotter les mains…Et quand le 23 fevrier, la police est venu le quadriller avec ses gars…hmmmm, j’ai pris du plaisir à découvrir quelque chose de nouveau d’une personne qui semble compter.

J’avais déjà connu Kah Walla et depuis sa démission du SDF, plusieurs de mes amis l’avaient rejoint. Je ne comprenais pas vraiment leurs motivations, étant évident pour moi que si Popol se présente et que les élections se tiennent bel et bien avec lui, il va de toutes les façons gagner avec son ELECAM taillé à sa mesure plus justement qu’une couture de Pierre Cardin. En plus, je ne voyais pas bien ce qu’elle proposait et son premier site web, horriblement mal fait, m’a même effrayé…Mais bon, je ne pensais pas trop à elle…jusqu’à ce 23 février 2011. Cette superbe photo d’elle sous les eaux de la police la main levée…Non mon frère…Elle m’a tué !

Du coup, j’ai commencé à fouiller sur Internet pour mieux la connaître. Professionnellement, je la connaissais. Difficile d’être dans mon secteur sur l’Afrique et de ne pas la connaître en réalité. Elle compte vraiment dans l’entreprise africaine. Je savais aussi qu’elle avais réussi à se faire une image et à passer dans les top 50 et autres top 150. Mais bon, certains de ces tops machins laissent souvent à désirer…Mais se faire verser de l’eau la main en l’air !!! C’est digne d’un Martin Luther ou d’un Mandela !!! Excusez mon enthousiasme…

Aujourd’hui donc, j’ai deux champions sous la main. Kah Wallal et Louis Tobie Mbida. Oui, j’avais envie de m’engager…Oui, j’avais envie de croire encore et de travailler pour que mon rêve arrive…Oui, j’avais besoin de leader qui me laisse l’impression que quelque chose est possible et qui laisse place à l’imagination de ma jeunesse et la maturité de mon expérience…

Aujourd’hui, j’ai de la matière. L’autre jour les deux se sont rapprochés pour discuter…Ce sera donc pour moi le premier et dernier test avant de m’engager. Est ce que les deux là vont faire comme on nous a habitué (si ce n’est pas moi seul…c’est moi seul)..Let’s wait and see..

En espérant qu’un jour nouveau se lève…qu’un nouveau visage politique émerge…qu’un nouveau leadership prend place. Celui auquel j’ai envie de m’identifier !

Pardon, si vous les connaissez…dites leur de venir lire l’article ci ooooohhhh. Je suis l’illustre inconnu qui pourrait bien les apporter quelque chose.

Publicités