Entre maitrise des marches, intimidations médiatiques, cinémas devant les écrans, issatchiromatisation des informations,  modifications des textes sur les élections, annonces de candidatures, crise ivoirienne et révolution de jasmin, les choses ont le temps de donner des idées et de créer des anticipations. Comme le prouve cette conversation téléphonique…chopée in extremis par nos experts.

Allô, Pa John…Comment tu vas… ? Oui, c’est bien moi, Pa Pol, tu ne te trompes pas…Je vais bien mon frère, on est là…on se débrouille…Si je te dis aussi comment vont mes activités, tu fais comme si tu vas comprendre…Toi tu n’as pas été en suisse, tu n’es pas entre Mvomeka et Yaoundé…Et tu n’as pas toute la bande rapaces qu’il y a autour de moi là à gérer…Laisse seulement quand je te dis que je suis là et qu’on gère…Non, Chantoux va bien. De ce côté c’est là…tu sais, les femmes, il faut juste savoir s’y prendre.

Pa John, ce n’est même pas pour ca que je t’appelle…C’est au sujet de la Côte d’Ivoire…Tu as suivi les trucs là comme moi non ? Comme Gbagbo était ton ami, dis moi aussi comment tu vois l’affaire là ? Ah ! Vous avez reconnu Ouattara comme président ? Non, c’est que ton Nitcheu là lui il dit autre chose et comme il aime être médiatique là, parfois, on vous confond…d’ailleurs, je te donne un conseil…il faut faire attention à ce gars…on les connait.

En tout cas mon problème dans cette affaire ce sont les implications pour le Cameroun. Je ne sais pas ce qui a pris la tête de Gbagbo là…Franchement vous les socialistes purs et durs là, vous ne comprenez rien à rien…Il faut souvent demander conseil…Même le Parti Socialiste sait comment ca se passe…L’opposition vous grille souvent les neurones…Oui…C’est pour ca que je te disais depuis depuis là que tu ne gagnes rien à t’agiter…heureusement quand même que tu as compris ces affaires là…

Mais dis moi, tous mes gens ici me disent que ca ne peut jamais arriver au Cameroun…Et le problème est que les Ivoiriens disaient aussi que ca ne peut jamais arriver en Côte d’Ivoire…donc, comme tu es mon principal opposant, on fait comment ? Non, ne t’inquiète pas, pour les millions là, c’est déjà réglés…Mais il y’a tous les gens qui sont autour de nous là….

Non, quand je fais mes choses, regarde seulement et tu laisses faire….oui, je comprends qu’en tant que chef d’un parti, tu doives dire quelque chose…Mais l’affaire que je retouche les textes pour les élections, je t’assure que c’est pour notre bien à nous deux. Parce que les gens qui sont autour là rodent hein….Il faut que tu saches ca…dès qu’ils pourront prendre le pouvoir, toi et moi on sera dans le même bateau….

Oui, c’est pour ca que je t’appelle…Il faut éviter un peu que tes gens continuent de semer n’importe quoi dans la tête des camerounais…Toi même tu as vu déjà l’autre jour comment Kah Walla appelait les gens à marcher…C’est tout tes gens qu’elle risque de récupérer avec des trucs comme ca et tu perdras le contrôle des affaires là…Pa John, laisse moi te dire ces choses là, j’ai l’expérience. C’est dans l’opposition que les gens vont chercher à faire naitre les conflits et je sais que si tu laisses tes gens là aller n’importe où, même les miens vont venir les soutenir…Tout ca pour nous renverser. Non, franchement, il faut que ces manifestations populaires s’arrêtent un peu. J’ai pris les dispositions de mon côté. J’ai bien vu que tu n’es pas solidaire de ca, mais il faut peut-être que tu sois plus vigoureux que ca.

Je me suis même posé deux fois la question de savoir si je dois me présenter….Mais tu sais, si je ne suis pas au pouvoir, ce ne sera pas toi…Aucun de mes gars ne te laissera prendre le pouvoir et comme tu n’as pas su négocier avec les Français, tu n’as aucune chance…Mais bon, laisse je m’occupe de ca, je vais t’appeler pour te dire quelle sera mon annonce officielle.

Ah..C’est même vrai Pa John. Oui, ca les occupe vraiment. Tous les jours, ils sont là à parler de Gbagbo et de Ouattara. Ils ne pensent plus qu’à ca…c’est vrai que ca donne un peu de calme…Là, comme Etoo ne marque plus les buts pour le Cameroun là, il y’a au moins quelque chose qui occupe les camerounais…Je te dis…Toi aussi tu as remarqué ? On dirait vraiment que le Cameroun est devenue une partie de la Côte d’Ivoire…Même pour Bakassi, ils ne parlaient pas trop comme ca…Laisse seulement Pa John…si ca peut même faire qu »ils nous oublient, ce sera une bonne chose pour nous non…Là tu pointes ton argent pour la campagne de 2011 et moi je fais mes choses doucement pour un autre mandat…Oui, ne t’inquiète pas…Je penserais à toi. Est ce que depuis là, je t’ai déjà oublié même une seule fois ?

Mais il faut vraiment que toi et moi on contienne la situation. Oui, il faut calmer les gens qui s’agitent là…Je suis fatigué de leurs dérangements. Fais les manger aussi de ton côté…Même s’il faut que j’ajoute ce que je te donne déjà là…La jeunesse ? Non, ne t’inquiète pas. Il n’y aura rien de ce côté. Ceux-là sont trop occupés avec leurs propres problèmes. Et puis avec les 25 000 recrutement que j’ai lancé, il y a de quoi les occuper jusqu’après les élections. Fais juste les efforts de ton côté pour que les gens soient calmes.

Sinon, comment vont tes bœufs là ? On m’a dit que ton cheptel là monte ? Non, c’est comme ca…Même mon champ d’ananas se débrouille pas mal…Et puis j’espère que la nouvelle petite que tu as là tient la route…Tu sais à notre âge, il faut savoir faire avec des créatures plus fraiches. OK. Pa John…Pas de problèmes. Je te reçois quand tu veux. Le Ministre Tchiroma ? Laisse moi comme ca. Même moi je suis dépassé…Mais bon, tu sais, il y en a qui sont griots dans leur nature…Et puis bon, moi ca va….Il mange aussi sa part il se tait non…ha ha ha…Laisse seulement. Bon, Pa John, on se prend n’est ce pas…On est ensemble !

Publicités