Hé mon frère. Toi aussi…Tu viens rire avec tes grosses dents jaunes là parce que tous les mangeurs d’argent et les « je m’en fous du peuple » là sont venus te raconter qu’il n’y aura pas de dévaluation de FCA et que l’affaire que tu attends depuis là, c’est une rumeur. Vraiment, « Erreur for botoukou na damé for boss. »

 Donc tu pensais qu’ils allaient venir dire à la télévision : Ecoutez chers Camerounais, ivoiriens, Gabonais, et autres…Nous sommes venus vous annoncer qu’il y’aura bel et bien dévaluation. Donc, retirez vos CFA des banques, convertissez les en dollars, yen ou euros si vous avez le courage…ou même simplement en or…et rendez-vous à l’après dévaluation ». Tu croyais sincèrement ca ?

Ta part de naiveté là me dépasse. C’est pour ca qu’on va te frapper fort ! Et que tu vas sentir le vent passer.

Quand on veut faire la qualité de chose là mon frère…on ne parle pas. On laisse ca vient nous finir d’un coup : tchang ! Et puis on sort un champagne et on organise quelques messes avec les médias pour expliquer pourquoi c’était nécessaire qu’on nous égorge comme ca…que c’était pour notre bien…

Avant de jouer celui qu’on trompe à tous les coups, lis les signes des temps mon frère. La Côte d’Ivoire ! Et d’ailleurs, c’est étrange, la dernière dévaluation avait le même artisans, un certain Alassane Ouattara alors Premier Ministre….

Ce qui se passe et qui rend la dévaluation presqu’impossible à éviter est que la situation économique là bas s’est détériorée à la faveur de la dernière crise. Et comme Alassane Ouattara est un brillant économiste qui fait de la prestidigitation économique, une dévaluation lui profiterait directement à lui…et bien sûr à la France. Concrètement, au lieu d’augmenter le flux d’argent qui entre en Côte d’Ivoire, la dévaluation va permettre d’augmenter les flux financiers sans forcémenr augmenter la réalité financière. Du coup, la Côte d’Ivoire qui est dans une zone de turbulence va vite réclamer qu’elle n’a plus de problèmes et ADO qui pourra manipuler le double de chiffres actuel se pavanera d’avoir fait en quelques mois plus que Gbagbo en dix ans….

 En quoi tu es concerné mon frère , simplement en ce que la situation de la Côte d’Ivopire actuellement a une incidence sur tous les pays de la zone CEDEAO. en conséquent, sa stratégie de sortie va impacter sur tous ces pays…conséquence aussi, la zone CEMAC qui est arrimé à la CEDEAO pourrait se retrouver entrain de s’ajuster dans un schéma complètement magique qui profiterait aux Biya et Bongo…eux aussi tireront leurs épingles du jeu en créant une réalité qui n’en est pas…sous les bons conseils de la France.

Ce sera le peuple qui paiera la note salée…comme en 1994. Et cela arrivera sans doute puisque les rumeurs qu’on dit faisses là nous annoncent que la machine est avancée.

Donc avant de montrer tes grosses denst jaunes là mon frère, refléchis encore…Et même si tu ne connais pas le dollars, le yen ou l’or, va aussi surprendre ton banquier en lui demandant conseil là dessus.

A bon entendeur….

Avec le business du cacao qu’il va donner à ses amis…la dévaluation va permettre d’augmenter le flux d’argent qui entre en Côte d’Ivoire et donc, ADO pourra très vite dire aux Ivoiriens qu’ils sont riches. Il y’aura même

Publicités