Mon talentueux ami Marcel a publié sur son blog cette interview sur l’affaire du bébé volé de Vanessa intitulé « Vanessa cherche son bébé ». J’ai tenu à faire une réponse et à la rendre disponible pour tous. Voici l’article en question sur le blog de Mebene.

Salut Marcel,

Contente que tu aies réagi sur la question de Vanessa et de son bébé volé. Je tiens cependant à revenir sur une ou deux choses…

Quand tu dis qu’il ne s’agit que d’un fait divers…il me semble que tu réduises la réalité de cet évènement.

Oui, c’est un fait divers

Mais ce sont les faist divers qui ont conduit à la révolution française…

Ce sont les faits divers qui ont produit les révolutions arabes

Ce sont des faits divers qui ont changé des milliers d’hommes politiques

Ce sont les faits divers qui ont amélioré plusieurs lois dans plusieurs pays du monde.

Qu’est ce qu’un fait divers ? N’est ce pas l’expression concrète et vérifiable d’une réalité aux proportions plus qu’importantes…Un fait divers…un fait…qui arrive souvent, parfois toujours…et qui peut donc exploser.

Le fait qu’un fait (excusez moi pour l’expression) soit divers, ne signifie pas qu’il ne mérite pas qu’on s’y attarde. C’est en s’attardant sur les faits divers, en les faisant exploser…qu’on arrive parfois à faire exploser un système.

UN..Juste UN FAIT DIVERS qui explose…Ca suffit bien souvent non seulement pour réparer l’injustice, mais pour créer l’implosion rédemptrice.

Quelqu’un m’a dit que c’était de la récupération. Toutes les révolutions ont été des « récupérations » alors dans ce sens.

Mais de ce que l’histoire nous a enseigné, un fait divers est une chose qu’on ne maitrise pas dans sa finalité. Il nait d’un rien et repart comme s’il n’était pas venu, sauf pour ceux qui le vivent. Mais souvent sans que personne ne le maitrise, il passe un cap et devient un fait publique, une expression populaire. Ce cap est lui-même une autre vie (c’est l’étape actuelle de l’affaire du bébé volé de Vanessa) puisqu’il fait remonter plusieurs problèmes en surface. Dans quelques rares cas, le fait divers devenu évènement populaire monte d’un nouveau cran et devient contestation. S’il n’est pas arrêté à ce stade, il devient un évènement incontrôlable et une fois qu’il passe ce cap…personne ne peut plus jurer de rien.

Oui, l’affaire du bébé volé de Vanessa est un fait divers. Mais il ne faut pas tout le temps jouer avec le feu. Tous les faits divers ne se ressemblent pas.

Un dernier mot pour conclure :

Un homme politique fait de la politique. Il doit donc savoir donner un destin à certains faits divers qui en valent la peine. Les dernières élections en France et aux USA nous l’ont prouvé avec des illustres inconnus dont les « faits divers « étaient régulièrement utilisés pour illustrer les propositions politiques.

Au plaisir de te lire et à bientôt.

Publicités