Le livre est le plus gros succès des éditions Ifrikiya et ne cesse de faire des prix…Mais franchement, si vous ne l’avez pas lu, je vous le recommande.

Je ne sais pas où Djaïli Amadou amal, aussi ravissante que son prénom, est allée chercher son inspiration. Mais là, elle a vraiment fait fort.

La belle histoire d’une famille polygamique en plein dans les années 2000. Le riche Alhadji Oumarou qui cherche quelque chose et qui finalement ne trouve rien au travers de ces femmes….et qui va finir parréaliser qu’il est passé à côté de l’essentiel après la morte de sa fille qu’il voulait marier par force. La belle Nafissatou qui va se faire répudier trois fois et obtenir ainsi son bonheur…la liberté d’aller épouser ce médecin qu’elle appelle en secret au téléphone et dont elle est follement amoureuse…La jalouse Djaili que la douleur fait vivre dans la jalousie, seule manière pour elle de s’affirmer; Sakina l’intello prise au piège de sa passion amoureuse qui va la confiner loin de ses rêves et du destin qu’elle pensait sien; Aissatou, la première épouse qui a appris à ne plus vivre pour vivre. Et les enfants, Yasmine, Moustapha, Fayza.

Bref, une merveilleuse histoire. Je viens de lire d’un trait le roman alors que je suis en plein séminaire…Je vous assure, il vous captivera ce beau livre de notre soeur Peulhe.

Walaande, l’art de partager un mari : Djaïli Amadou Amal, editions Ifrikiya, 2010

Publicités